Fuck Schopenhauer !

   Il y en a qui cultivent l’art d’être mal aimé. Comme tête de turc, Arthur Schopenhauer n’est pas mal dans son genre. Tout n’est pas à jeter à la poubelle dans son oeuvre, et ce serait bien présomptueux de prononcer un tel jugement mais en tout cas, il y a fort à parier que vous ne le croiserez pas lors d’une représentation d’Arc en Ciel. Tout d’abord bien sûr parce qu’il y a longtemps qu’il mange les pissenlits par la racine, bien entendu, mais aussi parce que l’idée même de venir assister à un loisir distrayant et surtout au milieu d’autres personnes l’aurait rebuté quelque peu. Jugez plutôt : « la solitude offre à l’homme intellectuellement haut placé (ndlr: càd lui) un double avantage : le premier d’être seul avec soi-même, et le second de n’être pas avec les autres ». Comme définition de la misanthropie… On ne peut pas en dire autant d’un Joë Bousquet par exemple, qui bien que vivant reclus, se nourrissait de ses rencontres quotidienne d’amis et visiteurs. Pauvre et triste philosophe. Pour lui les plaisirs simples de la vie ne sont pas dignes d’intérêt. Bien manger, voyager en mer… Pas plus que de complicités féminines, genre pour lequel il tient des propos peu amènes que nous tairons ici. Non, à bien y regarder, rien ne plairait cette saison à notre sinistre penseur.

Alors quoi ? Et bien Fuck Schopenhauer !

ODE À LA RUE 2017

Les 09 et 10 juin, 20h à Conques sur Orbiel
Rendez-vous ancien CCAS av des lys
Venez avec un plat à partager
(le repas fait partie du spectacle)
Tout public - durée 3h
La compagnie joue depuis janvier, les architectes, urbanistes et anthropologues. Missionnés par le ministère, ils ont créé le Bureau Beaurh - Bureau d'Études en Architecture et Urbanisme des Rapports Humain -
Mme Brard architecte des 8 sens vous mènera à travers le Priourat, aidée de Mlle Owen urbaniste corporelle et avec le regard de Mr Bigareau anthropologue binaural, afin de valider les différentes thèses de leur étude sur la faisabilité d'une "Place de la rencontre".
Au détour d'une rue, d'une place, d'un recoin, le public découvrira différentes scènes comme autant de propositions de rencontre.

Décontes du Quotidien et autres Chroniques Féminines


Décontes du Quotidien et autres Chroniques Féminine
Dimanche 04 juin 2017, 14h et 16h15 à Arzens




Pénétrez sous les jupons d’une femme gouailleuse et venez à la rencontre de la femme robinet, de celle qui hébergeait une famille d’obèses dans son intestin grêle, d’une cendrillon décapante, d’une belle au bois dormant en plein divorce… Qu’elles soient vivantes, mortes, objets, ou personnages, ces femmes témoignent avec humour et poésie de leur passage sur terre, réinterrogeant ardemment les archétypes liés à la construction de leur identité féminine, leurs conflits intérieurs, leur intimité profonde. Dans ce spectacle/exposition aux allures de visite guidée déjantée, la Compagnie Les Boudeuses explose les lieux communs et pose un regard aiguisé sur la Femme, les femmes.
Cie : Les Boudeuses
Genre : Arts de la rue - théâtre forain exposition
De et avec Claire-Pomme Bonniot comédienne, Élodie Combes et Maëlle Marion, comédienne et musicienne et Maéva Poudevigne, auteur et comédienne
Public : Ado adulte dès 12 ans
Durée : 45 min + visite de l’exposition

Six Pieds Sur terre - Teaser

Six pieds sur terre - Cie Téâtre Pépite
Mardi 16 mai, 20h45 - Foyer Émilien Combes à Moussoulens


On va tous mourir ! Certains plus vite que d'autres. À 55 ans, un homme regarde le sablier de sa vie se vider. Statistiquement, il lui reste vingt ans à vivre. La mort ? C'est déjà demain ! Et du coup l'heure d'aller à l'essentiel. Que se passera-t-il le jour où la maladie nous aura transformés en pantins tragiques ?
Six pieds sur terre, c'est ça : une injonction, grave et hédoniste, tragique et drôle. Puisque nous aurons à en mourir, dépêchons-nous de vivre !

Avec le concours du Foyer Socio Culturel de Moussoulens

Cie : Théâtre Pépite
Genre : One man show
De et avec Jean Luc Piraux
Public : Tout public (dès 10 ans)
Durée : 1h05
SOIF - cie Vendaval
Danse théâtralisée
Vendredi 21 avril 2017, 20h45
Grand foyer à Montréal

               

La nuit, sur un banc public Hellen Miller revient en arrière, dans le passé qu’elle n’a jamais révélé à personne. La nuit, Hellen rejoint les autres… «elles», celles qui n’ont pas survécu pour pouvoir dire et tout raconter, pour sauver le monde avec des mots. Mais Hellen a survécu, elle est revenue de «là bas» et n’a rien dit… peut être cette nuit ?
Dans Soif, le théâtre se mêle à la danse pour faire corps alors qu’il s’agit ici de l’impossibilité de parler.
Apporté avec subtilité et grâce, sans pathos mais avec une intense émotion, Soif est un spectacle délicat et d’une réelle beauté littéraire.

Cie : Vendaval
Genre : Danse théâtralisée
Avec Carmela Acuyo
Mise en scène : Mariya Bogdanova-Aneva
Public : Ado adulte dès 13 ans
Durée : 50 min

Co-accueil avec L’Oreille du Hibou

"Hop!" cie fracasse de 12

HOP ! - Cie Fracasse de 12
Vendredi 03 mars, 18h30 - Salle polyvalente à Alzonne


Un spectacle burlesque, chorégraphié, rythmé et chanté. Voici un chef rigoureux qui tente de mener son équipe vers la perfection professionnelle, mais les trois employés municipaux sous ses ordres s’avèrent être tous plus dissipés, délirants et flâneurs les uns que les autres. Le quotidien de ce quatuor n’a de cesse de balayer les idées reçues sur leur profession. Les poubelles et les balais prennent vie, les chants exutoires bravent le taylorisme et la main d’œuvre urbaine se laisse emporter par sa douce folie poétique. Quand les instruments de travail se transforment en instruments de musique, que les mouvements protocolaires alimentent des rythmes décapants et des chorégraphies dépoussiérantes, la morosité n’a qu’à bien se tenir !

 Spectacle programmé dans le cadre de Scènes d’enfance.
Tarif unique 5 € (gratuit pour les enfants d’adhérents).

Cie : Fracasse de 12
Genre : Arts de la rue - burlesque
Distribution : Karl-Édouard Bentho, Pierre Gueheneuc,
Grégory Hilaire, Laurent Quere. Mise en scène : Maud Jegard
Public : Familial dès 3 ans
Durée : 45 minAvec le concours du FEP d'Alzonne
Clowneries - Didier Chaix et Philippe Goudard
Clown
Vendredi 27 janvier 2017, 20h45
Espace René Douce à Ventenac Cabardès

Alter et Go travaillent. Ils préparent quelque chose. Sans cesse interrompus dans ces préparatifs par leur maladresse, ils avancent malgré tout dans leur quête. Que préparent-ils ? Un spectacle ? Une conférence ? On devine peut à peut que leur rêve est ailleurs, leur désir de départ les obsèdent. Partir loin... Inventer autre chose, découvrir ce qu’il y a derrière la ligne d’horizon, partager leurs clowneries avec des inconnus... Fraterniser !

Didier Chaix et Philippe Goudard 
Genre : clown
Public : Tout public



Avec le concours du Foyer Léo Lagrange de Ventenac Cabardès

Manger - Cie Zygomatic
Vendredi 09 décembre, 20h45 - Espace Michel Escande à Villesèquelande


Une épopée absurde, poétique et musicale au cœur de notre assiette. Quatre comédiens-chanteurs choisissent les armes de l’humour pour nous plonger dans l’histoire de l’homme et de son alimentation. Un réquisitoire burlesque qui nous questionne sur l’industrie agrochimique, l’agriculture productiviste, la société de consommation, la malbouffe... Ce que le spectateur voit est drôle, ce qu’il entend est vrai. «Manger», un spectacle engageant, un terreau théâtral idéalement fertile pour cultiver sa pensée...

Cie : Zygomatic
Genre : Théâtre burlesque musical
Avec Delphine Lafon, Xavier Pierre, Ludovic Pitorin et Benjamin Scampini
Création musicale : Benjamin Scampini
Public : Tout public dès 7ans
Durée : 1h15
Avec le concours du FEP de Villesèquelande
La philosophie enseignée à ma chouette - Cie Un jour J'Irai
Initiation déjantée à la philosophie - dès 10 ans
Dimanche 27 novembre 2016, 17h
Centre culturel à Conques sur Orbiel

Voici donc un duo improbable et burlesque, qui va vous proposer un voyage absurde et drôle, au pays des idées. Jamais avare d’un bon mot, d’une saillie drolatique et autres calembours bien sentis, sous leurs airs de professeur foldingue et d’assistante dévouée (limite groupie extatique), Yves Cusset et sa complice nous administrent un cours magistral sur de grands thèmes philosophique. Pour preuve que ça marche : vous arriverez ici avec
des réponses, vous n’en ressortirez qu’avec des questions.
«Il y a du Desproges et du Boby Lapointe dans cette philosophie-là. On sort fourbu, épuisé d’avoir tant ri» RFI


Programmation commune Saison des 3 Conques, avec le concours de l’association Festiv’Conques

Cie : Un jour J’Irai
Genre : Initiation déjantée à la philosophie
Avec Yves Cusset et Sarah Gabillon
Adaptation théâtrale de «la philosophie enseignée à ma chouette», abécédaire déraisonné, Yves Cusset, Paris, éditions Max Milo, 2008.
Public : Tout public dès 10 ans
Durée : 1h15

Le chant du bouc

Le chant du bouc - La Compagnie à
Théâtre d'objet -Ado adulte (dès 12 ans)
Vendredi 18 novembre 2016, 20h45
Foyer à Caux et Sauzens


La vie s’écoule paisiblement dans ce magnifique quartier résidentiel. Pelouses impeccables, voisins souriants, chiens gentils, belles voitures. Mais voilà que vient s’installer un drôle d’olibrius avec sa caravane défraîchie et un étrange animal...
Le Chant du bouc est une fable tragi-comique sur la lâcheté et le racisme, une peinture sans complaisance de gens ordinaires qui, collectivement, se laissent gagner par la haine raciste.


Avec le concours de la mairie de Caux et Sauzens

Cie : La Compagnie à
Genre : Théâtre d’objet
Direction artistique, écriture et mise en scène : Nicolas Alline Dorothée Saysombat (avec l’aide précieuse de Nicolas Quilliard)
Jeu : Nicolas Alline, Jean Pierre Hollebecq, Dorothée Saysombat
Composition et interprétation musicale : Nicolas Gallard
Public : Ado adulte dès 12 ans
Durée : 50 min